MIT Monteur en Installations Thermiques

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qualifié chargé de l'installation, de l'entretien
et la réparation des systèmes dechauffage, de la climatisation et de la ventilation pour des
maisons individuelles, immeubles, commerces, bâtiments industriels ou bâtiments publics.


Les connaissances acquises au cours du CAP lui permettent demettre en place des
équipements (chaudières, radiateurs, générateurs, panneaux solaires…), de réaliser et de
poser des réseaux de canalisations (découpe, cintrage, soudage, etc.), d'installer et de
brancher des matériels électriques et de régulation.


Les enseignements dispensés lui donnent la capacité à gérer la maintenance de l'ensemble
(changement d'une pièce, entretien courant et rénovation) et pour informer les utilisateurs (présentation de l'installation et des consignes d'exploitation).

 

 

Sur l’ensemble d’un cycle de deux ans, l’enseignement général
représente environ 32 % de l’emploi du temps élève, le domaine
technologique et professionnel 68 %.
Le domaine professionnel comprend 14 semaines de formation en milieu professionnel (en entreprise) réparties comme suit :


- 7 semaines en classe de première année,
- 7 semaines en classe de deuxième année.

Ces stages permettent à l’élève de découvrir le monde de
l’entreprise et cherchent à développer les capacités d’autonomie,
de responsabilité et de créativité de l’élève à l’issue de sa formation.

 

L'EXAMEN

L'ensemble des épreuves d'examen se déroule sous forme de CCF (Contrôle en Cours de Formation).

RESULTATS A L'EXAMEN
100 % de réussite à la dernière session d'examen du CAP Monteur en Installations Thermiques

 

LES DEBOUCHES AVEC UN CAP MONTEUR EN INSTALLATIONS THERMIQUES

Ce professionnel peut travailler dans une PME artisanale. La formation permet d'acquérir une bonne autonomie professionnelle : lecture de plans, choix d'outillages, organisation du poste de travail, pose et raccordement d’installations, mise en service d’appareils etc…
Elle met aussi l'accent sur les règles de sécurité, le travail en équipe, la résolution méthodique des problèmes rencontrés.
Les 14 semaines de formation en entreprise permettent une insertion de l’élève dans le monde du travail et vont l’aider à mettre en oeuvre son projet professionnel.

Si le CAP prépare en premier lieu à l'insertion dans la vie active, la poursuite d'études est possible dans la filière du génie énergétique (équipement technique et énergie, fluides énergie environnement).

Exemple de formation poursuivie :
 

  •  Bac Pro TISEC Technicien en Installations des Systèmes Energétiques et Climatiques
     

CONDITIONS D'ADMISSION
Vous pouvez intégrer un CAP Monteur en Installations Thermiques après une classe de troisième